MATERNELLES

1. Essai de mise en place d'une pédagogie personnalisée en classe de maternelle

 Je me suis inscrite à une formation en pédagogie personnalisée. J’y suis allée sans rien attendre, et quelle ne fût pas ma surprise dès mon arrivée en voyant que nous allions manipuler du matériel en bois : Tour rose, escalier marron, barre rouge et bleu, matériel concret dont je connais le nom aujourd’hui. Evidemment ce matériel je le connaissais sous le nom de Maria Montessori. C’est à cette occasion que je fis la connaissance du Père Pierre Faure et de la Pédagogie Personnalisée. Je n’en avais auparavant jamais entendu parler. Quelle fût ma surprise de sentir que l’esprit de cette pédagogie répondait à mes attentes profondes. A la fin de la formation, je n’ai pu m’empêcher de vouloir aller plus loin, C’était une évidence il fallait que je mette ce que je venais de voir en place dans ma classe.  
 
j’ai listé ce qu’il allait falloir que je prépare, mes idées, mes envies, les indispensables… J’ai trié et listé tout le matériel dont je disposais, tous les jeux que l’on plastifie, les jeux dont dispose l’école. Je les ai pris en photo pour en faire un plan de travail à l’année, voir même sur les deux années.
 
Ensuite, je me suis conformée aux programmes et pour chaque compétence à acquérir, je me suis posé la question : Quelle est l’activité qui permet de travailler et d’acquérir cette compétence ? Et je collais la ou les photos correspondantes.  
 
Ainsi l’élève pouvait savoir ce qu’il allait travailler dans l’année. J’ai créé aussi mon journal de bord. Il me suit au quotidien.  
C’est un cahier, classé par domaine, dans lequel les jeux sont listés, et je note si je les ai présentés ou validés. J’ai aussi rajouté des pages pour « enfants qui posent question » afin de noter mes remarques et d’autres pages pour faire mes commentaires quotidiens.  
 

L’aménagement d’une classe en pédagogie personnalisée permet à chaque enfant d’avancer à son rythme et de découvrir ce pourquoi il est le plus et le moins moteur. Cet espace permet de découvrir, d’explorer différents domaines d’apprentissages. Il doit être riche et varié afin de contenter tous les appétits.
 
Je suis convaincue que chaque enfant est doté dès la naissance d’un ou plusieurs talents. Je pense que c’est à nous adultes de tous horizons d’accompagner ces enfants à découvrir ce qui les anime, ce qui les habite. Une petite flamme vit à l’intérieur dès le départ, il ne tient qu’à nous, d’entretenir, d’accompagner ce scintillement pour qu’il puisse devenir une lumière ardente.  
 
Je trouve en cette pédagogie, une certaine liberté pour l’enseignante d’un point de vu didactique. En classe, j’ai désormais du temps à accorder à mes élèves. Du temps sincère et unique. Une présence réelle et attentive. L’espace et le matériel permettent cette nouvelle posture. Je ne vois pas tous les enfants le même jour : je n’y arrive pas, Mais les enfants que je vois sont avec moi et uniquement avec moi.  
 
Anne Landrin, Enseignante en Bretagne  
La